La révolte des algériens(nes) est ainsi engagée dans la restructuration de l’ordre temporel et spatial fondant la colonialité de leur présent et reproduisant les conditions de leur colonisabilité. C’est une lutte contre la subjectivité libérale hégémonique promue par le statu quo, qui réduit l’humanité à la citoyenneté au sein d’un état-nation formé et dirigé de l’extérieur, et à la consommation de biens sur le marché mondial.

Initialement publié sur LES HIRAKIENS DE LA DIASPORA ALGERIENNE :
Se réapproprier le récit de la révolte algérienne Brahim RouabahChercheur – Militant algérien, doctorant en sciences…

Depuis le debut c’est lui « le kaid »Il nous mene en bateau….Il veut le maintien de l’élection présidentielle, lutte contre la corruption, encadrement des marches populaires et complot contre l’armée tels sont les axes majeurs de l’intervention d’hier du chef d’état-major de l’ANP, Gaïd Salah, à partir de la 4ème Région militaire

Initialement publié sur LES HIRAKIENS DE LA DIASPORA ALGERIENNE :
Présidentielle, complot contre l’armée, lutte contre la corruption: Les nouvelles mises en garde de Gaïd Salah…