Sur son lit de mort le gouverneur de Constantine vint proposer à Ibn Badis de prononcer ses regrets de ne pas s’être rallié à la France, il essaya alors de se lever et dit « faites moi sortir ou faites le sortir d’ici. » vidéo rare de ses funérailles rahimulah

LES HIRAKIENS DE LA DIASPORA ALGERIENNE

Voir l’article original

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s