Hirak, il a besoin de clairvoyance pour conduire son audace historique avec assurance sans se laisser diviser par des slogans contreproductifs.

Yetnahaw Gaâ

Hirak, il a besoin de clairvoyance pour conduire son audace historique avec assurance sans se laisser diviser par des slogans contreproductifs.  qui dérange… Parlons-en clairement Les commentaires qui ont suivi l’interdiction du port du drapeau amazigh auront permis à la revendication d’amazighité de (re)faire surface. Alors que sur un plan juridique la langue tamazight est clairement reconnue et préservée, quels messages étaient censés nous renvoyer ces drapeaux d’obédience supranationale ? Afin de nous engager sur les voies d’un dialogue constructif, je suggère qu’on y lise autant de symptômes d’un malaise identitaire. 

Il faut reconnaître que l’ère Bouteflika aura, dans des élans bien politiciens, permis bien des artifices en guise d’acquis amazighs. Ces dernières ont été propulsées au rythme des concessions faites par le pouvoir autoritariste. Ainsi fut consacré le fait amazigh dans une Constitution qui, sans débat aucun, fut imposée aux Algériens médusés et perplexes. C’est toujours par ce même…

Voir l’article original 1 546 mots de plus

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s